POINTE-NOIRE : Crash d’un avion Cargo, Plus de 20 morts et de nombreux blessés… #Congo (Màj. images)

Pointe-Noire, Côte Atlantique

Au moins 20 personnes ont trouvé la mort dans le crash d’un avion cargo au Congo, en Afrique centrale. L’appareil, un Antonov, s’est écrasé alors qu’il tentait d’atterrir, sur un quartier d’habitations de Pointe-Noire, la capitale économique du Congo-Brazzaville.

Selon nos informations (Màj 21h30), l’avion de la Trans-Air-Congo (TAC), (battant pavillon Libanais) transportait quatre membres d’équipage – un pilote, un copilote et deux mécaniciens – mais aussi des passagers…

« L’avion s’est écrasé (à Pointe-Noire) à l’atterrissage », a déclaré Michel Ambendé, Directeur général de l’agence nationale de l’aviation civile (Anac) congolaise. « Il a amorcé l’atterrissage après avoir eu l’autorisation de la tour de contrôle. L’avion est tombé sur un quartier populaire, à Roy« . (AFP)

L’avion est tombé vers les quartiers Roy et Kitoko-Daniel, deux zones d’habitation de Mvou-Mvou. Il s’est écrasé dans un périmètre où on trouve, entre autres, le siège de la mairie de l’arrondissement, une chaîne de télévision privée Télé Pour Tous (TPT), une école privée regroupant les cycles primaire et secondaire, puis un stade mixte, non couvert, très fréquentés. Selon nos dernières informations obtenu par téléphone auprès des habitants de Pointe-Noire, on compte plus de 20 morts (de source médicale), un pilote survivant et, des nombreux blessés.

Un Antonov sur le tarmac de Pointe-Noire

L’Ambassade de la Russie au Congo déclaré la totalité de l’équipage russe  à bord de l’AN-12 ont été tués dans le crash. L’équipage a tenté un atterrissage d’urgence sur la mer, mais n’a pas pu l’atteindre et, il est  ensuite dirigé vers ce quartier très peuplé de Pointe Noire. Selon une liste établie par l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale) publiée le 1 juillet 2006, cet appareil TN-AGK n’était plus en état de navigabilité (Aiwortly).

En juin 2010, onze personnes étaient mortes dans le crash d’un avion à environ 30 km de la ville minière de Yangadou (nord-ouest du Congo). L’appareil qui avait décollé de Yaoundé, transportait Ken Talbot, un Australien richissime et responsable de la compagnie minière australienne Sundance Resources, ainsi que cinq Australiens, deux Français, deux Britanniques et un Américain.

Carte explicative (GoogleMaps)

En août 2009, cinq membres d’équipages ukrainiens et un congolais avaient péri dans le crash d’un avion cargo Antonov 12 sur un cimetière de la périphérie de Brazzaville.

En 2007, Brazzaville avait interdit le transport de personnes par les Antonov après avoir constaté que ceux-ci transportaient fréquemment des passagers même s’ils ne sont pas prévus à cet effet.

 

...

Décidément rien ne va à Ponton-la-belle. En juin 2007 déjà, un avion cargo de la compagnie Aquaflight avec a son bord six Toyota 4×4 de luxe à destination de Brazzaville brûlait sur le tarmac de l’aéroport de Pointe-Noire sans aucune explication. Pointe-Noire est en deuil. Nos pensées accompagnent les familles endeuillées et, la forte colonie cabindaise qui y a trouvé refuge.

Nous venons de recevoir ces images (22-03-2011).

Quelques heures après le crash…/Photo Elie

 

...
...
...

Notes : Les antonov ne sont pas autorisés à prendre des passagers après des accidents par le passé mais ,il arrive que certains équipages permettent à des familiers ou des passagers payants de monter à bord. [Carte Google Maps].

5 réflexions sur “POINTE-NOIRE : Crash d’un avion Cargo, Plus de 20 morts et de nombreux blessés… #Congo (Màj. images)

  1. je pense que le congo et les menbres de l’aviation civil n’ont pas assez d’experience car jusqu’ici rien ne nous justifie la cause de ce crach un profond mystere qui nous pertube

  2. C’est ça le drame de l’Afrique…
    Pas de certificat de navigabilité, des pilotes peut-être ivres…

    On en saura plus dans les jours à venir (enfin peut-être)
    Ponton-la-belle, ma ville natale est en deuil. Ma tristesse se mêle à une colère saine.
    Mes pensées pour les familles en deuil, pour cette ville chérie qui en a connu d’autres…
    Et le soleil brille encore sur le front de mer….
    Éprouvons.

    1. Le problème se pose effectivement…
      L’histoire des avions poubelles est une longue tradition de l’aviation (civile) et, en Afrique le coefficient risque-d’accident est exponentiel.
      Une enquête est ouverte. Que peut-on attendre comme constat de culpabilité?
      Pas sûr qu’on nous dise tout.
      Nos pensées pour les victimes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s