La CPI va pouvoir juger l’ancien vice-président de la RDC Jean-Pierre Bemba…

...
...

L’ancien vice-président de République démocratique du Congo, Jean-Pierre Bemba, peut être jugé pour crimes de guerre en Centrafrique. La Cour pénale internationale (CPI) de La Haye a pris sa décision ce mardi 19 octobre 2010, rejetant ainsi en appel l’exception d’irrecevabilité soulevée par la défense.

C’est en février dernier que les avocats de Jean-Pierre Bemba avaient soulevé ce qu’ils appellent une « exception d’irrecevabilité de la procédure » contre leur client. Ils affirmaient que Jean-Pierre Bemba avait déjà bénéficié d’un non-lieu en Centrafrique en septembre 2004 et que, par conséquent, il ne pouvait pas être poursuivi une nouvelle fois pour les mêmes faits : meurtres, viols et pillages commis fin 2002-début 2003 par les rebelles du Mouvement de libération du Congo (MLC), présents à l’époque à Bangui pour tenter de sauver le régime d’Ange-Félix Patassé.

L'ancien vice-président de la République démocratique du Congo (RDC) Jean-Pierre Bemba, le 19 octobre 2010.
L'ancien vice-président de la République démocratique du Congo (RDC) Jean-Pierre Bemba, le 19 octobre 2010.

En fait, la défense de Jean-Pierre Bemba tenterait tout pour retirer le dossier de la Cour pénale internationale et le remettre devant un tribunal centrafricain. Mais la justice de ce pays se serait déclarée incompétente. Selon maître Kilolo, l’un des avocats de Jean-Pierre Bemba, le dossier de son client se trouve devant deux juridictions différentes, « une anomalie » selon lui.

La défense conteste l’incompétence de la justice centrafricaine pour juger Jean-Pierre Bemba. De son côté, la Chambre d’appel de la CPI à La Haye vient de décider que l’ancien vice-président du Congo-Kinshasa sera jugé pour crimes de guerre en Centrafrique. La défense demande que ce procès se tienne le plus rapidement possible.

Ancien vice-président de la RDC, Jean-Pierre Bemba, qui est âgé de 47 ans, a été arrêté en Belgique en 2008 et transféré à La Haye. Battu par Joseph Kabila lors de l’élection présidentielle de 2006, Bemba est devenu l’une des principales figures de l’opposition en RDC, avant de fuir le pays en 2007, disant craindre pour sa vie.

Sources : rfi

 


Bookmark and Share

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s