ARRESTATIONS AU CABINDA: Forfait illimité….

Au Cabinda, les temps sont durs, et les tensions durent. Les milices angolaises ont souscrit un forfait arrestations illimitées en multipliant les interpellations des civils dans la ville de Tiowa (Cabinda).

Depuis des mois, particulièrement ces dernières semaines, de nombreux cabindais font l’objet d’interpellation sans relache: Maître Francisco LUEMBA, Padre Raul TATI (Ancien Vicaire du Cabinda), Maître Martinho NOMBO, Belchior Lanso TATI, Pedro Benjamin FUCA, José Zeferino POATI, Antonio NITO, Marcos MAVUNGO, Alberto NSUAMI, Pedro Maria Antonio GOMES, Esperancça Cerila TATI.

Dernier en date, António PANZO PACA arrêté le 11 avril dernier dans sa résidence à Tiowa par la milice angolaise. António Panzo Paca Pemba était membre de Mpalabanda, Association Civique  Cabindaise. Cette association, porte voix des sans-liberté, créee en 2003, avait participé à la préparation de tous les rapports sur les violations des droits de l’homme au Cabinda avant sa dissolution par les autorités angolaises.

Nous reprenons ici la vidéo d’ un précédent billet sur Mpalabanda pour une meilleure illustration.

Qui pour résilier ce forfait illimité ? Les Nation-Unies ? L’Union Européenne ? L’Union Africaine ? Cabindalité plaide pour  un droit d’ingérence des Nations-Unies, de l’Europe, de la communauté internationale au Cabinda.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s