CAN 2010: Procès des Cabindais pour complicité…. à Pointe Noire

...
...

Les Cabindais arrêtés au Congo (lire nos précedents articles) ont été présenté aujourd’hui 04 mars 2010 à midi devant le Procureur de la République à Pointe Noire. Ils sont poursuivis pour complicité (article 59 du Code Pénal Congolais) et, délits.

Parmi les prévenus on note: Mr Benjamin Boudji NGOMA et Mr Dieudonné Manguila NGOMA, Mr Vicente ANTONIO, Mr Nzaou COSMAS, Alphonse MBINGI, João KIBINDA, Alexandre MABIALA, João MAKUNDU, Emmanuel NGOMA GOS, Pedro Maria Antonio GOMES.

Le Parquet leur reproche d’avoir aidé ceux qui ont commis l’attentat du 08 janvier dernier au Cabinda. Après avoir vu le Juge, ils ont été déférés à la Maison d’arrêt de Pointe Noire dès cet après midi.

Pour leur défense, un pôle de quatres avocats s’est constitué: Il s’agit de Maître MINGAS, Maître Roland BEMBELLY, Maître PENA PITRA (ancien batonnier de Pointe Noire) et de Maître Laurent NGOMBI.

Cabindascope alerte dès à présent les instances de défense de droits de l’homme pour un procès équitable. A suivre.

Sources: Contact judiciaire, Tribunal de Pointe Noire.

3 réflexions sur “CAN 2010: Procès des Cabindais pour complicité…. à Pointe Noire

  1. Mon cher Malanda
    Je crois que tu dois être chagrin d’apprendre que ces 4 avocats ont réussi l’exploit d’obtenir un non-lieu pour l’ensemble des cabindais en prison à Pointe Noire.

    Je crois que la cause Cabindaise à là ses avocats. Ces avocats sont les enfants du Cabinda nés en exil. C’est bien qu’ils se soient porté volontaire pour defendre leurs frères malgré les risques dans ce genre de situation. Ils auraient pu être eux aussi arrété. C’est bien de leur part et, je commence à croire que la nouvelle génération des Cabindais ont fait du droit leur arme. C’est pour bientôt, je le sens…

    ps: Malanda, tu leur doit des excuses….

  2. Je plains les cabindais qui ont pris ces quatre avocats comme conseil. Les quatre avocats cités ci-dessus sont des corrompus. Ils ne respectent aucune étique. Moyennant un peu d’argent de la part des adversaires, ils font exprès de perdre leur procès; ou ils se font malade (ils ont peut-être le sida, qui sait!) pour ne pas assister au procès. Leur cupidité est au dessus du petit serment qu’ils ont prêté. C’est comme ça au Congo.

    1. Il y a des moments où il faut éviter de raconter n’importe quoi sur n’importe qui quand notre cerveau est aussi petit que des couilles de nouveau né. Pour qui vous vous prenez et oser dire que mon père est un homme corrompu? Mon père est loin d’être un homme corrompu car, c’est un homme de valeur et un homme qui se respecte (et qui respecte sa profession). Vous oser dire que ces hommes, y compris mon père, sont peut être atteints du sida? Mais ça ne va pas dans votre tête? À croire que c’est avec votre femme (si vous en avez une) qui s’est permise de faire des rapports sexuels avec ces hommes pour qu’ils aient le sida. Si pour vous au Congo《c’est comme ça》comme vous dites, eh bien, je ne vois pas qui vous retient de changer de nationalité, mis à part votre idiotie qui se reflète certainement sur votre visage. À la longue, il faut éviter de raconter des sottises sur des gens de valeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s